3 avril 2010

Statue de la liberté

La radio Iranienne francophone IRIB publie un article d’utilité publique qui fait le bilan de la politique étrangère états-unienne en termes d’actions militaires depuis 1945. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’au vu de cette compilation, les états-unis sont la principale cause de conflit dans le monde. Il est urgent de les désarmer…




Combien de fois les Etats-Unis ont-ils bombardé et agressé un pays depuis 1945 ?


  • Le Japon 1945
Alors que sa victoire sur la japon était réalisée. 2 bombes atomiques une sur la ville d’Hiroshima et l’autre sur Nagasaki. Estimation 250, 000 morts après le largage.
Dans ce chiffre ne sont pas comptabilisés les morts à la suite de ces deux bombes.
  • La Chine 1945-1946
  • La Corée 1950-1953
  • La Chine 1950-1953
  • Le Guatemala 1954
  • L’Indonésie 1958
  • Cuba 1959-1960
Terrorisme et sabotage économique
Les documents officiels des États-Unis désormais déclassifiés montrent qu’entre octobre 1960 et avril 1961, la CIA a introduit à Cuba 75 tonnes d’explosifs lors de 30 missions aériennes clandestines, et 45 tonnes d’armes et d’explosifs lors de 31 infiltrations maritimes. La CIA a réalisé durant cette courte période de 7 mois 110 attentats à la dynamite, a placé 200 bombes, a fait dérailler 6 trains, a brûlé 150 usines et a déclenché 800 incendies dans des plantations.
Entre 1959 et 1997, les États-Unis ont réalisé 5780 actions terroristes contre Cuba. 804 sont des actes terroristes d’envergure, dont 78 bombardements contre la population provoquant des milliers de victimes.
Les attentats terroristes contre Cuba ont coûté la vie à 3478 Cubains et ont paralysé à vie 2099 personnes. Entre 1959 et 2003, il y a eu 61 séquestrations d’avions et de bateaux. Entre 1961 et 1996, 58 attaques à partir d’embarcations maritimes ont touché 67 objectifs économiques et la population.
La CIA a dirigé et soutenu 299 groupes paramilitaires constitués de 4000 individus. Ils sont responsables de 549 assassinats et ont fait des milliers de blessés.
En 1971, l’agression biologique a causé la destruction d’un demi million de porcs. En 1981, l’introduction de la dengue hémorragique a fait 344 203 victimes, 158 décès dont 101 enfants. Le 6 juillet 1982, 11 400 personnes ont été touchées en un seul jour.
La grande majorité de ces agressions étaient préparées en Floride par l’extrême droite d’origine cubaine organisée et financée par la CIA.
  • Le Guatemala 1960
- Selon les conclusions de la Commission pour la clarification historique, plus de 200,000 personnes ont été tuées ou ont « disparu » pendant le conflit. Plus d’un million de Guatémaltèques ont été déplacés de force à l’intérieur du pays. Environ 200 000 d’entre eux ont trouvé refuge au Mexique.
  • Le Congo 1964
  • Le Pérou 1965
  • Le Laos 1964-1973
  • Le Vietnam 1961-1973
-  au moins 2 millions morts
  • Le Guatemala 1967-1969
  • Cambodge 1969-1970
  • Salvador 1980
  • Le Nicaragua 1980
  • Grenada 1983
  • La Libye 1986
  • Le Panama les 1989 – 2,000 morts
  • L’Irak 1991-2008
- L’institut de sondage britannique ORB estime à plus d’un million le nombre d’irakiens victimes de la guerre
  • La Bosnie 1995
  • Le Soudan 1998
  • L’Afghanistan 1998 à 2008
  • La Yougoslavie 1999
Nous n’avons pas fait le compte de tous les morts, ni l’implication de ce pays dans de nombreux coups d’Etat
Dans combien de ces pays les bombardements et autres actions offensives ont-ils fait émerger un gouvernement démocratique et respectueux des droits de l’homme ?

liste des pays qui ont été bombardés par les États-Unis
depuis la fin de la deuxième guerre mondiale
dressée par l’historien William Blum
  • Chine 1945-46
  • Corée 1950-53
  • Chine 1950-53
  • Guatemala 1954
  • Indonésie 1958
  • Cuba 1959-60
  • Guatemala 1960
  • Congo 1964
  • Pérou 1965
  • Laos 1964-73
  • Vietnam 1961-73
  • Cambodge 1969-70
  • Guatemala 1967-69
  • Grenade 1983
  • Libye 1986
  • El Salvador 1980s
  • Nicaragua 1980s
  • Panama 1989
  • Irak 1991-99 et 2003
  • Soudan 1998
  • Afghanistan 1998
  • Yougoslavie 1999

Liste des interventions extérieures depuis 1945


  • 1945 et 1946 : envoi de troupes et bombardements en Chine.
  • 1946 : Philippines soutien au gouvernement face à une insurrection.
  • 1947 : Grèce, soutien logistique militaire au régime
  • 1950 à 1953 :Guerre de Corée, bombardements en Chine.
  • 1953 : Iran : la CIA organise un coup d’état.
  • 1954 : Guatemala, renversement du gouvernement en place.
  • 1958 : bombardements en Indonésie.
  • 1960 : bombardements au Guatemala.
  • 1961 : Cuba, débarquement dans la baie des Cochons
  • 1961 à 1972 :
    • Guerre du Viêt Nam, utilisation de napalm et de l’agent orange, en particulier lors de l’opération ’Ranch Hand’ (75 millions de litres d’herbicides). Les victimes de l’agent orange (population vietnamienne et soldats US) souffrent de cancers et de différentes lésions et leurs enfants de malformations..
    • Intervention au Laos et au Cambodge.
  • 1964 :
    • Panama
    • bombardements en République démocratique du Congo.
  • 1965 :
    • Indonésie, aide au gouvernement dans la répression.
    • République dominicaine, intervention dans une guerre civile.
    • bombardements au Pérou.
  • 1967 à 1969 : Guatemala, bombardements.
  • 1970 : Oman, aide logistique à l’Iran pour contrer une insurrection.
  • 11 septembre 1973 : Chili organisation d’un coup d’État, mise en place du général Augusto Pinochet par la CIA.
  • 3 juillet 1979 : Afghanistan Opération Cyclone (1979 à 1987), armement par la CIA des moudjahiddines afghans du commandant Massoud pour la guerre d’Afghanistan (1979-1989) contre l’URSS
  • 1980 à 1990 : Salvador, aide militaire au gouvernement et aux Escadrons de la mort, pour chasser la guérilla. 100 000 morts dans cette guerre civile.
  • 1981 à 1988 : Nicaragua, soutien des contras situées au Honduras, afin de lutter contre les sandinistes du Nicaragua.
  • 1983 :
    • Liban
    • Grenade Invasion : voir Opération Urgent Fury.
  • 1986, 14 avril : Libye, bombardement de plusieurs villes et bases militaires, 37 morts libyens, 2 pilotes américains tués suite à des attentats anti-US en Europe.
  • 1988, 18 avril : Bataille des plates-formes pétrolières Sassan et Sirri face à l’Iran.
  • 1989 :
    • Philippines, aide contre un coup d’État.
    • Panama, renversement du général Manuel Noriega.
  • 1991 : Guerre du Koweit,
  • 1990-1991 (opération Tempête du désert) Utilisation d’armes à uranium appauvri, accusées de causer des leucémies parmi les vétérans.
  • 1993-1994 : Somalie, Opération Restore Hope, intervention 1994 : Haïti, intervention pour installer le Président élu Jean-Bertrand Aristide.
  • 1995 : Bosnie-Herzégovine, bombardement aérien
  • 1998 : Irak, quatre jours de bombardement aérien sur des objectifs militaires et industriels.
  • 1998 : Double bombardement au Soudan et en Afghanistan.
  • 1999 :
    • Bombardement et intervention au sol de l’OTAN dans la guerre du Kosovo
    •  : Timor oriental
  • 2001-En cours : Intervention en Afghanistan
  • 2002 : Philippines, dans le cadre de la Guerre contre le terrorisme en soutien du gouvernement philippin contre des guérillas.
  • 2003-En cours : Guerre en Irak, les États-Unis envahissent l’Irak avec le soutien du Royaume-Uni et d’autres nations en se passant de l’accord de l’ONU.
  • 2004 : Haïti les États-Unis, dans une intervention militaire et avec l’aide de la France, chassent le président haïtien Jean-Bertrand Aristide du pouvoir.
  • 2006 : Bombardements aérien en Somalie



DÉSARMONS LES USA !





Un monument plus que symbolique : 
Étoile a 11 branches Luciférienne

La statue représente en fait la Diane antique ou l'Isthar Babylonienne, couronnée, brandissant une torche, porteuse de lumière. eprésentée avec une coupe ou avec une torche en main, une couronne sur la tête car elle était " reine des cieux ", chargée de bijoux et vêtue de pourpre et d'écarlate



La statue de la liberté est un cadeau de la France aux Etats Unis pour le centenaire de leur indépendance.


Son concepteur, Frédéric Gustave Bartholdi, (né à Colmar en 1834) était Franc-maçon, tout comme Gustave Eiffel qui en a conçu l'ossature en fer de


l'édifice. Edward Laboulaye fût à l'origine du concept de cette statue et de la levée de fonds pour la faire construire.





Frédéric Gustave BARTHOLDI est un homme du XIXè siècle, héritier du siècle des lumières. Il partageait l'esprit de rationalité et
de raison scientifique de ses contemporains (Jules Verne) qui
va de pair avec l'anticléricalisme qui débouchera sur la séparation
de l'Eglise et de l'Etat avec les lois de 1901,1903 et 1905.


Elle a été construite en 1876, un siècle après la création du sceau
Américain de 1776 ( visible sur le billet de 1 dollar ). La statue
repose sur un socle pyramidal à trois niveaux correspondant au
trois degrés maçonniques: apprenti, compagnon, maître. Elle tient
une table de la loi, celle des constitutionnalistes américains.
Le nom de baptême de la statue est: "Liberty enlightening the
World" ou "Liberté" éclairant le Monde".




La statue de la Liberté possède une couronne avec sept pointes.
7 Pointes sur le casque de Dark Liberty
Les 7 pointes se déploient sur un demi-cercle, une forme d'"arc en ciel" de 180° ou [60° + 60° + 60°] permettant de construire un "sceau de Salomon" à 6 pointes. Le nom de Salomon est lié à plusieurs reprises à celui d'Astarté dans les Ecritures. Les sept pointes de la couronne représentent les sept continents (dont Nemrod, roi de Babylone, éclairé par l'enseignement des anges déchus, connaissait l'existence. Chacune des 7 pointes correspond à l'illumination de chacun des sept continents par le Dieu Soleil.


étoile à onze sommets




Dans le port de New York la statue de la liberté trône comme la " Vierge Marie " trône au-dessus d'autres villes. Le nom de la statue " liberté éclairant le monde "  s'applique aussi à la liberté  économique et la libre entreprise qui a permis au dollar de devenir l'étalon hégémonique mondial, la devise incontournable. C'est la plus grande statue du monde et elle ést aussi appelée la " mère des Immigrants ".






G. Bartholdi comptait lui donner " une coupe " et l'habiller de " pourpre " . (Apocalypse 17). La déesse de babylone Ishtar était représentée avec une coupe ou avec une torche en main, une couronne sur la tête car elle était " reine des cieux ", chargée de bijoux et vêtue de pourpre et d'écarlate comme le relatent les versets Johanniques. La coupe existe et serait en Russie. II a même été question pour la Russie de la vendre. La statue a d'autres noms comme " Europe " et. " Libertas " (Libertas était vénérée par les esclaves).






Son érection constitue une opposition au 2ème commandement divin, le seul qui engendre une malédiction sur 4 générations :


" [...] Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent,. (Exode 20.5)


La déesse Perséphone :
Elle est régie par la déesse du monde invisible. Elle est médium et est attirée par le monde des esprits, par l’occulte, par les expériences mystiques et de visions, ainsi qu’aux affaires associées à la mort.




Elle représente PERSÉPHONE la déesse grecque des
enfers, la mère de Zagreus, conçu avec Zeus
métamorphosé en SERPENT. PERSÉPHONE
(que l'on retrouve également sur la coupole
du Capitole) porte également la lumière à son
peuple. La statue représente aussi ASTARTE la
DIANE antique ou l'ISHTAR Babylonienne,
couronnée, brandissant une torche, porteuse de
lumière. ISHTAR était avant tout renommée pour
être la déesse de la liberté et de l'indépendance
personnelle, sans oublier bien sûr son titre de
déesse de l'amour.





ISHTAR était à cause de ces titres et de ce pouvoir d'être une déesse
personnelle pour ceux qui l'invoquaient pour des requêtes

précises, la déesse des immigrants qui se rendaient à

Babylone. Parce qu'elle était la déesse principale vénérée à

Babylone, Ishtar était la déesse des prostituées et un temple lui

était dédié à ce titre.


Sa couronne avec sept pointes est aussi en correspondance

avec Ishtar la " Reine des cieux ".


Elle est la sœur de Shamash, dieu de la lumière, et en même temps

d'Ereshkigal, la divinité du monde infernal. Elle était adorée à
Ourouk la capitale où son culte supplantera celui de son père

Anou, Fille de Sîn, elle a pour emblème une étoile; aussi une

déesse guerrière, debout sur un ou deux lions, elle porte le

carquois; d'une main elle tient une arme courbe et de l'autre

un sceptre.


Son temple à Babylone s'appelait l'Etourkalama, la "maison qui est
la bergerie du pays". Les cérémonies qui s'y déroulaient avaient une forte connotation érotique et semblaient plutôt liées à la prostitution sous ses formes sacrée et profane. 



Perséphone et Hadès  (Seigneur des ténèbre)

A sa naissance Hadès, comme ses frères et sœurs, avait été avalé par son père Cronos. Lorsque grâce à Zeus, il fut recraché, il participa auprès de Zeus à la Titanomachie, pour renverser son père. C'est à ce moment que les Cyclopes lui donnèrent un casque d'invisibilité pour l'aider dans le combat. Ce casque allait lui valoir son nom. (Hadès = l'invisible)

Après la Titanomachie et la Gigantomachie, qui ont définitivement scellé le sort des dieux anciens (les primordiaux et les Ouraniens), lors du partage de l'univers Hadès se voit attribuer par tirage au sort, le monde inférieur, le Tartare. (Zeus obtînt les cieux et Poséidon les mers et les océans)

Bien que régnant sur le royaume des morts, il n'est pas assimilé à la mort, (qui est Thanatos), mais au lieu même des Enfers (On parle de l'enfer ou de l'Hadès pour désigner le monde souterrain). Gardien du Tartare, il en surveille jalousement la sortie.
Représenté assis sur un trône, avec à ses cotés Cerbère le chien à trois têtes, Il est un dieu impitoyable.
Assisté des divinités infernales (Charon, Perséphone, Cerbère) il veille à ce que le voyage dans le monde souterrain soit un aller sans retour. Les étapes que les âmes des morts franchissent pour descendre au Tartare sont autant de "clapets" qui ne fonctionnent que dans un seul sens, et rares sont ceux qui auront le privilège d'y aller en visite et d'en ressortir indemnes. Seuls Orphée, Ulysse et Héraclès et Psyché y parviendront, mais pas sans mal. Orphée y abandonnera Eurydice et Psyché mourra à la sortie, tous deux victimes de leur curiosité.

Mais la terreur qu'inspire Hadès est contrebalancée par Perséphone qui commande le cycle des saisons. Grâce à elle, les hommes savent que la mort est un mal nécessaire au cycle de la vie. Elle est le terreau indispensable à la fertilité des prochaines moissons.
De ce fait, Hadès (appelé aussi Plouton : qui apporte la richesse) est aussi invoqué par les paysans qui le représentent avec une corne d'abondance dans une main et un araire dans l'autre.
Il ne quitte pratiquement jamais le monde souterrain et d'ailleurs,  bien que respecté et honoré, sa venue à l'extérieur n'est souhaitée par personne. Sa sortie la plus connue est lorsque secrètement amoureux de Perséphone, il entrouvre la terre et en sort devant elle, pour l'emmener aux Enfers et en faire son épouse.
Son union avec Perséphone sera stérile.


SUITE à VOIR
Rik Clay
le nombre 11 et la symbolique des nombres
 


Les libellés sont des mots clés communs à mes articles

#NuitDebout (1) 2016 (1) 666 (22) Abbaye de Fontevraud (1) actualité (2) ADN (8) Agen (2) Alain Chabat (1) alchimie (2) Aliénor (1) Année 2016 (1) Apoc (1) Apple (4) Aquitaine (2) astronomie (1) attentat (12) auteur (1) Autonomie (1) bible (10) bioélectronique (9) Biohacking (5) bricolage (1) cabale (8) cabale euphonique (8) CB (2) cerveau (14) Changement climatique (7) chemtrails (12) chiffres (14) CIA (5) code barre (2) Coluche (1) conscience (27) coran (4) Crise systémique mondiale (34) Cypher (2) démosophie (2) dépopulation (1) Dieudonné (19) dimension d'origine (4) Dimension spirituelle (6) Dimension Z (9) Dimension zéro (9) dissidence (1) Duc d'Anjou (1) echelon (1) écologie (10) économie (12) empire angevin (1) énergie libre (12) Enfant indigo (3) Enfants indigos (2) épandage aérien clandestins (11) espace (15) espions (9) Europe (5) éveil (12) éveillés (10) Facebook (3) féminisme (4) film (5) fonctionnement cellulaire (2) franc-maçonnerie (2) françafric (2) France (8) fréquences (19) Fusion froide (3) gématrie (11) géoingénierie (5) grand maître de soi même (5) guématria (3) Guerre (23) haarp (11) hho (2) histoire (7) Humour (1) imac (1) imerdic (1) informatique (3) internet (1) inversion (1) ios (2) ipad (3) iphone (3) ipod (3) itune (1) Jacques Bergier (1) Jésus (13) Jésus Christ (11) Jiddu Krishnamurti (3) Judaïsme (2) Kabbale (10) L'année du singe (1) l'argent dette (6) L'argent n'existe pas (5) l'arrêt public gouverne ment (2) L'art (2) L'art révéla Sion (1) L'art transcendantal (1) l'avatar de la réalité (2) L'eau c'est la vie (8) l'eau vivante (9) L'égo (1) l'introversion (1) L’Ego (2) La passion du Christ (1) La pomme (2) la terre (11) La vérité est un point de vue (6) La vie de Jésus (1) laïcité (1) langage des oiseaux (7) langue des oiseaux (5) Le débrancheur (2) Le général De Gaulle (1) le mensonge en est un autre (7) le non-lieu (1) le nouvel an chinois (1) le quatrième singe (1) LEGOSANSTRIQUE (1) les merdias (27) Lignes d'or (1) Ligre (1) Livre Jaune (1) Loi de l'attraction (1) Lucifer (7) Lune (8) magnétisme (2) Marie Curie (1) Mastercard (2) matière noire (4) Matrice de la réalité (5) Matrix (2) mémoire de l'eau (2) metatv (1) Morgan Priest (1) Morpheus (3) Mouse (1) musique (2) Néo (2) NéOzOrOr (3) nocif (1) Noël (2) noir désir (1) nombre d'or (7) nombres (10) nouvel ordre mondial (19) nucléaire (13) océan (1) OGM (12) ondes (2) organisme (2) pape (2) pédocriminalité (6) pétrole (5) PLAN du BLOG (1) Plantagenets (1) plantes (4) Poitiers (1) politique (75) pourtant leur essence est la même réalité (5) Puce RFID (3) Pyramides (2) Quenelle (1) RAB (1) radio (1) réalité (17) Reine des Francs (2) religion (9) Rendez-nous Jésus (2) république (3) réseau (2) résistance (11) Révélation (39) révolution (23) Richard Coeur de Lion (1) Rome (1) RRR (2) Saint Esprit (3) Santé (59) satan (12) satans (5) scandale (50) Science (35) sdf (2) secret (31) Sheikh Imran Hosein (1) simulation (2) Sionisme (16) Sketch Jésus (1) Smith (1) socionique (1) Soral (1) spécisme (1) spectacle (1) Stan Maillaud (1) Switch (1) système D (5) Système d'exploitation (22) système solaire (14) Tank (1) télé (22) temps (1) Terre (23) texte (1) textes (3) Tigron (1) Tintin (1) trainées chimiques (2) transcendance (2) transhumanisme (1) Trinity (2) Trojans (1) troll (1) univers (6) usa (9) végan (2) végétarien (2) Virus (1) Visa (1) VLOG#36 (1) Windows (2) youtube (4) ZAD (1) zapette (2) Zion (1)